Actualités

Saison de la création 2019 : du 1er septembre au 4 octobre

Le « Temps pour la Création » s’appelle désormais « SAISON DE LA CREATION ». Comme l’an dernier, Eglise verte vous propose une affiche, une fiche et des propositions pratiques pour préparer la Saison de la Création. Le thème proposé cette année est Biodiversité : toucher et se laisser toucher, le réseau de la vie. Voir la lettre du Vatican.

Cette affiche est disponible sur simple demande en format Gimp (logiciel libre de mise en page qui permet de la personnaliser avec votre logo, date et autres précisions)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Cr_-KabdIwm79VAhcKIpndQCifoeSpccgq78WZlFrIyXWtIoS5TIPLiBwp4hsr41_8aIvatDhMkSfq--M-58uGaT7h5gJEgTevTDAVLf3Tgr2oLV5UG0Dt9YYL2uuPa8E1V3DX_e.

BIODIVERSITE : toucher et être touché
Depuis 1989 où le patriarche orthodoxe Démétrios a fait du 1er septembre une journée de prière pour la sauvegarde de la Création, les différentes Églises dans le monde entier ont adopté l’idée de consacrer un temps de prière pour la Création. En 2007, à Sibiu en Roumanie, les responsables des Eglises européennes ont décidé de dédier la période du 1er septembre au 4 octobre (Fête de la St François). En 2015, le pape François et le patriarche Bartholomeos ont renouvelé ensemble cet appel.
En 2018, les représentants de la plupart des Églises ont signé un appel enjoignant les 2,2 milliards de chrétiens à célébrer « la Saison de la Création ».
En France, une démarche de conversion écologique, le “label Église verte”, a été mise en place en 2017. Porté par la CEF (Conférence des Évêques de France), la FPF (Fédération Protestante de France), l’AEOF (Assemblée des Évêques Orthodoxes de France), le CECEF (Conseil d’Eglises Chrétiennes en France) ainsi que par plusieurs mouvements d’Eglise (Secours Catholique, CCFD-Terre Solidaire, CERAS). Le label est animé par l’association A Rocha et le cabinet AVEC.
Le label Eglise verte présente sur son site Egliseverte.org des outils pour vivre la Saison de la Création 2019, en mettant en avant la thématique de la biodiversité avec pour thème « se laisser toucher par la nature » à travers des idées de balades nature, des prières, des jeux et des textes de réflexion qui permettront aux paroisses et mouvements de vivre pleinement cette Saison de la Création.
Vous pouvez découvrir la carte mondiale des événements 2019 sur Saisondelacreation.org et y ajouter directement le vôtre ! N’oubliez pas de nous le faire savoir aussi par un petit mail à contact@egliseverte.com

L’an dernier, la majorité des communautés a choisi de vivre le Temps pour la Création autour d’une célébration dominicale, complétée d’un repas, d’une conférence, d’ateliers… mais des idées de célébrations dans la nature, en plein air ou encore de marches ont aussi été expérimentées avec bonheur par plusieurs d’entre elles.

Crédit photo : Christine Kristof  
Visite du jardin partagé de l’Institut Saint Serge Paris (théologie orthodoxe)

Voici donc quelques propositions et outils pour vous inspirer quelques idées et outils. Elles peuvent être vécues dans une communauté ou être l’occasion d’une rencontre oecuménique avec une communauté voisine.
Organiser une balade avec un naturaliste (Ligue de protection des oiseaux, Club protection de la nature, associations locales sur l’écologie etc…) sur les sources d’émerveillement qui ne manquent pas d’exister juste autour de vous. Nous avons tendance à ne pas remarquer le terrain vague foisonnant de biodiversité, les magnolias, les roses trémières, la modeste chélidoine ou la ruine de Rome, qui poussent parfois dans les interstices, tout près de nos lieux de culte. La terre ou le compost riches de vie souterraine, les oiseaux, les papillons, les insectes…Chaque espèce interagit avec d’autres, peut être bonne ou utile aussi pour les humains (alimentation, usage médical, parfum…). Bref cette balade peut nous permettre d’observer, toucher, sentir les beautés et la richesse de la Création et bien sûr sa fragilité.
L’automne est aussi le temps de la vigne au comble de sa beauté et bien des coins de France permettent d’en observer. Or la vigne à servi de support à plusieurs paraboles de Jésus. A l’exemple des balades spirituelles dans la vigne pratiquées au Centre Sophie Barat (Joigny), vous pouvez imaginer vous appuyer sur l’observation et le toucher.
Toxic tours : vous pouvez aussi observer comment la nature et la santé sont parfois abîmées par des pollutions locales : décharges, sites pollués, zones de forte pollution atmosphérique ou de bruit intense. La pratique de ces “toxic tours” est issue d’une pratique anglo-saxonne et qui a aussi été pratiquée en France, par exemple en Seine Saint Denis.
Marche vers « l’Essentiel » la balade proposée par le CCFD-Terre Solidaire. A travers les cinq sens, ce parcours à faire en petites groupes propose de développer notre ressenti. Ce parcours a été expérimenté avec succès lors du lancement d’Église verte en septembre 2017 dans le jardin du Luxembourg (Paris 6e). Il nécessite un animateur qui s’imprègne (ou adapte) le document-guide. Pour découvrir et organiser cette déambulation, ouvrir le document joint (2 pages) en cliquant ici.
Balade écolospirituelle “Se relier à la nature qui nous habite et que nous habitons”. Une proposition portée par AnimaTerra en collaboration avec Chrétiens Unis pour la Terre. Pour honorer et expérimenter de façon sensible cette “Saison de la Création”, un parcours de rencontres avec la Nature (inspiré du Travail qui Relie de Joanna Macy). Ce parcours suit une spirale naturelle en quatre temps : 1- Rendre grâce pour la vie et la beauté du monde, 2- Reconnaître et honorer notre peine pour le monde, 3- Changer de regard 4- Aller de l’avant et s’engager de façon juste. Il permet d’expérimenter par nos sens l’émerveillement, la compassion, notre lien d’interdépendance avec le monde, notre désir profond de conversion et les ressources précieuses à l’intérieur de nous, pour nous mettre en mouvement et agir. Cette balade sollicite toutes les dimensions de notre être connecté à la Nature et à Dieu. Elle peut être un levier puissant de reconnexion, de conversion et d’action. Un canevas s’appuyant sur des phrases inspirantes et des exercices pratiques sera en ligne sur le site Eglise verte fin juin 2019.

CELEBRER.
Bien entendu une célébration est toujours l’occasion de vivre un temps communautaire ou de donner une tonalité Église verte lors d’un dimanche de rentrée (entre le 1er septembre et le 4 octobre) par les fleurs, les chants, les prédications, les intentions, les gestes symboliques etc… Ce peut être aussi l’occasion d’une remise officielle du label Église verte ou de l’installation du fanion qui restera ainsi visible à tout moment par les personnes qui fréquentent régulièrement ou occasionnellement votre communauté.

Crédits photo : Eglise verte Lyon
Remise du label Église verte à St Pothin et Grand Temple Lyon Rive Gauche

Si vous souhaitez vivre une célébration, des ressources sont toujours à votre disposition dans la Fiche n°10 disponible sur le site Eglise verte, rubrique Ressources et outils/ Célébration : Célébrer la Saison de la Création. Cette fiche propose également une intention de prière, élaborée par le CECEF (Conseil d’Eglises chrétiennes en France) pour chaque dimanche de la Saison de la Création afin de vous accompagner sur toute la durée, ainsi que des textes bibliques et poétiques inspirants autour du toucher et des suggestions de jeux pour enfants .

– Des ressources liturgiques et prédications spécifiques aux diverses dénominations protestantes seront également disponibles sur le site FPF et d’Église verte fin juin 2019.
– Et bien sûr, surtout si c’est un démarrage ou un point d’étape dans votre démarche Église verte, vous pouvez organiser une présentation du label à l’ensemble de la communauté et inviter des paroisses voisines, des groupes scouts ou éclaireurs, mouvements, écoles…

Crédits photos : Bizi
Journée Eglise verte avec les acteurs de tout le diocèse
Partager ce contenu : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email