Actualités

Pollen d’Église verte : un appel à devenir des pollinisateurs de conversion écologique 

Pollen, qu’est-ce que c’est ? 

Pollen, c’est le parcours pour les collégiens et lycéens ayant à cœur d’entamer une démarche de conversion écologique. Il s’agit pour des jeunes chrétiens réunis en un petit groupe (aumônerie, unité scoute, groupe de jeunes…) de s’engager dans deux domaines par année, dont celui de la foi. Les thèmes sont : spiritualité, locaux et matériel, alimentation, activités d’éducation à l’écologie, mobilité. Après le choix des thématiques vient celui du diagnostic, en répondant à un questionnaire, puis celui des engagements : que souhaite le groupe ? Qu’est-il est en mesure de mettre en place au cours de cette année ? Puis le groupe peut se tourner vers les autres membres de l’église ou de la communauté pour agir ensemble sur une ou deux actions ponctuelles.

Cette déclinaison du label Église verte se mène comme un projet d’année : on peut la choisir comme thème d’année ou bien en complément d’un thème déjà choisi, en choisissant la 2ème thématique la plus adaptée. Cette déclinaison a été testée pendant l’année scolaire 2020-2021 par 14 groupes, qui n’ont pas démérité malgré les restrictions sanitaires.

Un challenge relevé 

Un challenge a été créé pour motiver les groupes à s’engager dans ce projet et à mener leurs réalisations à bien. A la fin de l’année scolaire, les groupes ont partagé avec l’équipe Église verte nationale leur parcours, les projets qu’ils avaient menés à bien durant l’année. Ensuite, à nous de choisir le projet qui nous a paru le plus pertinent, par la place donnée aux jeunes dans la prise de décision et de réalisation mais également par les regards tournés vers le reste de l’église et des personnes du quartier non impliquées dans l’église.

L’équipe Église verte a choisi de récompenser pour cette année le parcours de l’aumônerie de l’enseignement public de Cassignol-la-Benatte à Bordeaux. Celle-ci a eu comme projet de mettre l’appel du pape François à la conversion écologique au centre de son cheminement. Les jeunes ont ainsi pu participer à des séances sur le thème de la relation : à Dieu, aux autres et à la Création. La Parole étudiée a conduit à agir, en allant ramasser les déchets dans le secteur paroissial, en fabriquant un hôtel à insectes, en plantant des herbes aromatiques dans le jardin partagé du quartier, ou encore en s’initiant au compostage.

Les jeunes de l’aumônerie ont ainsi participé fin septembre (grâce au soutien d’Église verte et choisi par leur responsable) à une demi-journée de découverte des plantes et arbres comestibles avec l’association bordelaise Cistude Nature. Une occasion pour l’aumônerie de lancer leur parcours sur la thématique Alimentation en plein dans la nature.

 

 

 

Tour de France des projets de l’année test

Dans le reste de la France, de Brest à Marseille en passant par Montbrison, Vitry-sur-Seine les jeunes se sont également mis en route sur ce chemin de conversion écologique. Voici un petit Tour de France d’une partie des démarches Pollen de l’année 2020-2021, l’occasion nous l’espérons de vous donner des idées sur ce que vous pourriez réaliser en vous lançant !

 

 

Partons du côté de Montbrison (Loire), où les jeunes ont pu lancer leur année en octobre en participant à un pèlerinage vers La Chapelle Notre-Dame de Vallensanges, l’occasion de « contempler et de s’émerveiller de la Création donnée par Dieu ». Les marches méditatives se sont poursuivies pour le groupe Pollen qui s’est joint au groupe Église verte de la paroisse Sainte-Claire Sainte Thérèse-en-Forez de Montbrison le 4 juillet. L’occasion pour les marcheurs de méditer dans la nature et de prier avec des frères et sœurs orthodoxes et protestants. Pour les autres, ce fut l’occasion de méditer avec Laudato Si’ grâce à l’exposition de Yann Arthus Bertrand, accrochée dans l’enceinte de l’église. Le groupe a également pu rencontrer le maire de la commune afin de discuter d’un projet de recyclage des masques avec une entreprise locale.

Puis remontons sur la côte Atlantique pour nous retrouver à Brest, où c’est une opération de nettoyage des plages intergénérationnelle qui a été organisée avec l’association Surfrider. Bravant le froid du mois de février, les paroissiens se sont retrouvés pour nettoyer et en apprendre davantage sur la pollution côtière. Puis les jeunes et les moins jeunes se sont à nouveau réunis en mars pour une marche de carême « Laudato Si » accompagnée en musique par Patrick Richard, auteur du célèbre “Psaume de la création” et tout récemment de “Laudato Si”.

Retrouvons maintenant le soleil de Vitrolles dans les Bouches du Rhône avec les collégiens de l’aumônerie, qui ont pu prendre conscience ensemble de l’importance de la protection de la maison commune confiée par Dieu. Et ce grâce à la lecture de la Genèse, mais également en partant à la rencontre des paroissiens pour leur poser des questions sur leur rapport personnel à l’écologie. L’année prochaine sera pour eux l’occasion d’approfondir ces sujets en préparant notamment le Temps pour la Création.

Il est temps de finir ce tour d’horizon en allant voir du côté de Canet en Roussillon, où les collégiens ont pu profiter de cette année pour prier sur le thème de la Création mais également pour comprendre en quoi ce sujet « dans l’air du temps », l’écologie, est pour nous chrétiens un sujet essentiel. L’occasion d’enraciner dans la foi chrétienne une démarche écologique déjà existante.

Prendre son bâton de pèlerin 

Les démarches Pollen d’Église verte ont été variées, les animateurs des différents groupes ont réussi à partir de leurs réalités locales, de ce qui était possible de mettre en place pour continuer leur marche de conversion écologique. Un rappel que pour se lancer, il n’est pas nécessaire d’avoir de grands moyens mais qu’il est important de se mettre en route avec ce qu’on est et ce qu’on a.

Toute l’équipe Église verte a hâte de voir ce que ces groupes vont continuer à réaliser dans les mois qui arrivent mais également de rencontrer les nouveaux groupes de jeunes qui vont se joindre à eux.

Et vous, êtes-vous prêts à vous mettre en chemin en 2021-2022 avec les groupes des Hauts-de-Seine, des Vosges, de la Gironde, du Gers, de l’Ardèche et des Bouches-du-Rhône déjà inscrits ?

Infos & Inscription

Article rédigé par Yasmine Fischer et l’équipe Église verte

Partager ce contenu : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email