Actualités

Challenge Pollen d’Église verte 2021-2022 : découvrez les projets menés !

Chaque année, un Challenge est organisé pour les groupes inscrits à la démarche Pollen d’Église verte : les groupes sont invités à décrire les projets menés et un jury œcuménique récompense un groupe parmi les projets présentés.

Pollen d’Église verte, c’est la démarche proposée par le label pour les groupes d’ados (collège-lycée), à mener comme un projet d’année : on choisit deux thèmes de travail parmi cinq (spiritualité -obligatoire, puis au choix locaux et matériel, alimentation, activités d’éducation à l’écologie, mobilité), on répond à un court éco-diagnostic sur les pratiques écologiques du groupe puis on imagine ensemble des actions au sein du groupe et avec d’autres (la paroisse notamment), à mener sur toute l’année.

Un groupe de travail a créé la déclinaison et continue de l’accompagner. Le jury du challenge 2021-2022 est composé de ce groupe de travail, avec des représentantes d’Église verte, des services jeunesse de la CEF et de la FPF, du MEJ et des SGDF (excusée cette année). Les critères de sélection, pour choisir le groupe Pollen à distinguer, incluent :

  • des actions concrètes liées à une démarche spirituelle
  • un projet co-construit entre les animateurs et les jeunes du groupe
  • un partenariat, des rencontres avec la paroisses, des associations, des acteurs du quartier
  • un lien fort avec l’urgence écologique, qui va plus loin que des petits gestes à impact limité
  • un engagement dans la durée
  • un impact au-delà du groupe : toucher d’autres personnes (par exemple les parents)

Lors de l’année scolaire 2021-2022, sur 19 groupes inscrits, quatre ont présenté leurs projets d’année pour le challenge : l’aumônerie Brest-Sainte Trinité, l’aumônerie Cassignol-La Benatte (Bordeaux), le groupe Pélican de la paroisse protestante d’Illkirch-Graffenstaden et l’aumônerie de La Penne sur Huveaune. En 2020-2021, c’est l’aumônerie catholique Cassignol-La Benatte (Bordeaux) qui avait été distinguée parmi les 14 groupes inscrits à Pollen.

Retour sur l’année 2020-2021

 

Le groupe récompensé cette année est le groupe Pélican. Félicitations aux jeunes, au pasteur Amaury Charras, aux responsables du groupe et aux personnes impliquées dans le projet ! Le prix a été remis par Sarah Foxx, ambassadrice Église verte, le 9 octobre 2022, lors du culte des récoltes.

 

  • Le groupe Pélican de la paroisse Sous les Platanes (Graffenstaden, Bas-Rhin) s’est pleinement investi dans un projet de pépinière, sapinière, serre et potager, auquel a participé l’ensemble de la paroisse . Le groupe a vécu le thème de la spiritualité lors de la journée des enfants, avec des séances du caté (12-14 ans) et du groupe de jeunes dédiées à ces thématiques (Graines, Arbres, Sauvegarde de la création, défi écologique, éco-anxiété, espérer et agir…). La Pépinière a été inaugurée avec toute la paroisse, des responsables de la mairie et de l’église régionale. L’après-midi plantation a été également l’occasion d’activités pédagogiques autour des arbres.

Le groupe souhaitait se « mobiliser et susciter un lien plus fort et plus concret avec le Vivant (rencontré dans la Création et à travers la communion humaine et spirituelle). » Amaury, pasteur, témoigne de « l’enthousiasme réel [des jeunes] dans ce lien à la terre, dans le souci des plantes mises en terre : prendre soin, accompagner, s’émerveiller. » Ce projet devient structurant pour la paroisse car il doit s’inscrire dans la durée : la sapinière doit s’étendre, de nombreuses familles sont « conquises par le concept d’accueillir pour Noël un sapin vivant chez elles« . Les équipes jeunesse et les enfants/ados vont « prendre soin des plantes mises en terre et chaque année vivre le cycle de la vie d’une graine, de la semaine à la récolte en passant par la plantation dans le potager« . Un projet de végétalisation des murs est prévu. La paroisse a inscrit ce projet dans une logique d’ouverture : « parmi les personnes conviées à l’inauguration, de nombreuses étaient peu habituées à venir à l’église et les personnes de passage admirent le projet« .

 

Nous avons apprécié l’ancrage dans la durée de ce projet avec de nombreux partenaires, familles, le fait que tous les âges de la paroisse soient représentés, la dimension missionnaire, l’alliance du côté spi et concret du projet (mains dans la terre, les références bibliques, croissance des plantes et des enfants).

Contact : amaury.charras[a]gmail.com

 

  • L’aumônerie Sainte Trinité de Brest a organisé une collecte pour des boîtes solidaires de Noël. Cette action a donné lieu à « une joie immense de rencontrer les bénévoles de la Croix Rouge qui ont reçu les 75 paquets de Noël à distribuer lors de leur maraude« ., a participé à la messe de {…}. Pour la thématique « Activités d’éducation à l’écologie », les jeunes ont pu vivre un moment ciné-débat autour du film-docu sur le bateau Energy Observer, qui fonctionne aux énergies renouvelables et à l’hydrogène « Energy Observer, les messagers de la Terre« .

 

L’aumônerie a également traité la thématique « Mobilité », en se questionnant en groupe sur les pratiques de déplacement pour venir à l’aumônerie. Une demande auprès de la mairie a été déposée, pour obtenir un parking vélo sécurisé et couvert à proximité des lieux d’accueil paroissiaux. Pollen, c’est pour Brest « vivre ensemble et partager notre bien commun, la Terre et ses ressources » et les jeunes sont « très sensibilisés et impliqués dans leur conversion« , d’après leur équipe d’animation. Bravo pour ces projets ! Nous retenons particulièrement la mise en lien concrète avec la mairie, les prières qui ont accompagné le film et le lien avec des partenaires (Croix Rouge).

Contact : 3emeslyceens.brestsaintetrinite[a]gmail.com

  • Bordeaux : pour le thème spiritualité, l’aumônerie Cassignol-La Benatte a réalisé un panneau sur leur thème de l’année, le Cantique des créatures de saint François d’Assise. Le Carême a été l’occasion d’entrer en conversion vers la sobriété heureuse, avec un jeûne de loisirs, mis en parallèle du jeûne de Daniel. Les jeunes ont distribué aux paroissiens un quiz sur les éco-gestes. Les jeunes ont également travaillé sur le thème de l’eau à travers les Écritures, le problème de l’accès à l’eau éclairé par le pape François et ont découvert la notion d’eau virtuelle. Pour le thème Alimentation, les jeunes ont vécu une activité sur le tri des déchets en début d’année, ont fait du pain à l’aumônerie pour ensuite le partager avec leur famille (et vécu une réflexion sur le pain dans les Écritures), ils ont cuisiné des biscuits de la joie selon la recette d’Hildegarde de Bingen. Ils ont également fabriqué de la pâte à tartiner sans huile de palme et vécu une rencontre toquée : ils ont acheté les denrées, cuisiné et mangé ensemble. Le Carême a été également vécu en partage avec la paroisse sur cette thématique, puisque les jeunes ont partagé la recette des biscuits et proposé un dégustation lors d’une messe du dimanche.

Pour l’aumônerie, déjà engagée l’année précédente, Pollen permet de « continuer [son] engagement pour une écologie intégrale et avec le thème de l’alimentation, découvrir le lien entre les Ecritures, l’exemple des saints pour leur respect des fruits de la terre et une autre manière de se nourrir en prenant en compte les apports des plantes, les produits locaux, les produits de saison, la joie de manger ensemble. » Ce thème a permis de belles rencontres : « les paroissiens, les commerçants sont très étonnés du rapport entre l’Église et l’alimentation. Alors on les évangélise et ils sont très contents !« . Bravo pour cet effort constant de lier démarche spirituelle avec mise en pratique concrète, ces moments de partage avec la paroisse, et les richesses puisée dans les temps liturgiques (le Carême) et la tradition catholique des saints.

Contact : aumonerie5colleges.bxcentre[a]orange.fr

  • Les ados de l’aumônerie de La Penne sur Huveaune (13) ont été fortement impliqués : la démarche Pollen a commencé par une séance sur le thème « Tout est lié » et les jeunes ont pu choisir les domaines et les engagements qu’ils souhaitaient, le 1er novembre 2021. Une bénévole engagée au CCFD a proposé le « jeu du pas en avant », sur le thème de l’accès à l’eau dans le monde, en mars 2022. Ce genre de jeu peut être reproduit pour sensibiliser à tous types d’inégalités : les participants reçoivent au début du jeu une carte personnage et commencent tous sur la même ligne de départ. Ils font un pas en avant lorsqu’ils peuvent répondre « oui » à une affirmation de l’animateur. A la fin, après avoir constaté les différences de placement, un débrief est prévu pour réfléchir aux inégalités vécues. Les jeunes ont ensuite fait vivre cette animation aux enfants du catéchisme (primaire). En janvier 2022, les jeunes ont présenté leur engagement et leurs actions Pollen aux paroissiens lors d’une messe des familles. Lors de ces différentes messes des familles, les jeunes ont proposé des intentions lors de la prière universelle, à chaque fois en lien avec les thématiques abordées lors de leurs rencontres.

Pour la thématique des activités d’éducation à l’écologie, les ados ont participé à un ramassage de déchets et ont nettoyé le jardin de la paroisse, pour ensuite l’aménager en lieu de prière et de contemplation, notamment en y plantant des plantes mellifères. Le groupe a également participé à une Fresque du climat organisé par d’autres jeunes, un peu plus âgés : le groupe Laudato Si’ Jeunes Marseille. Les jeunes du groupe « avaient envie de s’engager dans des projets concrets et visibles en faveur d’une prise de conscience pour la préservation de la Création ». La démarche Pollen a porté de beaux fruits : « de nombreuses idées ; la joie de l’engagement, du partage avec les plus jeunes, de voir fleurir le jardin ; la prise de conscience de ce qui se passe ailleurs (accès à l’eau dans le monde) et de l’urgence écologique (Fresque du climat). » La démarche écologique se poursuit au-delà de l’année scolaire puisque les jeunes ont participé en septembre 2022 à la journée mondiale de nettoyage de la nature (World Clean Up Day) avec la communauté paroissiale et fabriqué des nichoirs à l’automne. Nous retenons la forte implication des ados, au-delà de la simple participation aux activités proposées par les adultes et le lien avec des partenaires.

Contact : ktydavin[a]gmail.com

Découvrir la démarche Pollen et s’inscrire

Église verte recrute un stagiaire ou un volontaire en service civique pour s’occuper des déclinaisons jeunesse !

Plus d’infos : J. Maupas, pollen@egliseverte.org