Actualités

Saison de la création 2020

Du 1er septembre au 4 octobre 2020 les communautés chrétiennes sont invitées à célébrer la Saison de la création. Une coordination internationale oecuménique propose comme thème cette année : le jubilé pour la terre.

Le jubilé est un temps de libération, de remises des dettes et de repos pour la terre. Il provient de l’Ancien Testament, et plus particulièrement du livre du Lévitique (chapitre 25). Le mot vient de l’hébreu qui, littéralement, renvoie à la corne qui annonce le début de cette période.

Durant le confinement lié à la pandémie on a pu observer un “soulagement” de la terre, le retour d’espèces sauvages (dauphins à Venise, biches en ville, renardeaux au père Lachaise…). Ne faudrait-il pas instaurer de tels temps de repos sans y être contraints par des catastrophes ? Une sorte de moratoire pour la terre, ou mieux, de shabbat ne serait-il pas souhaitable ? D’autant que ce temps peut permettre aussi un changement de modèle, une conversion écologique, éloigné de l’exploitation de la terre et des pauvres.

A côté des souffrances qui ont frappé beaucoup, bien des personnes ont aussi constaté un “soulagement” dans leurs vies personnelles avec l’abandon d’activités ou de déplacements qui se sont révélés moins indispensables qu’on ne croyait et avec l’émergence de pratiques plus soutenables, d’un temps plus calme, posé, intense avec ses proches ou avec la nature.

Du côté catholique, de plus, le 24 mai 2020, le pape François a annoncé l’entrée dans une  » année Laudato Si’ « . Cette Saison de la création sera donc d’autant plus importante.

Le monde entier se mobilise !

La Saison de la création a permis de réunir de multiples confessions chrétiennes.

Voici le site où vous verrez le foisonnement des initiatives : http://saisondelacreation.org/

Un guide pour les célébrations et des initiatives a aussi été préparé, vous pouvez le télécharger ou le consulter ici

Nous vous proposons de prendre date dès aujourd’hui pour vivre la Saison de la création à la rentrée prochaine. 

Voici quelques outils et idées :

  • Nouvelle affiche 

Cette affiche évoque les fruits et les habitants qui nous entourent sur cette terre, la joie des récoltes et la contemplation de la beauté. Elle servira de support à un des ateliers proposés.

→Affiche utilisable telle quelle : Cliquez ici pour la télécharger

→Affiche personnalisable avec vos horaires, le logo de votre paroisse, etc… : Cliquez ici pour la télécharger

  • Bandeaux pour les réseaux sociaux
→Si vous avez un site internet : cliquez ici pour télécharger le bandeau 1669×500
→Si vous avez un compte facebook, taggez @Egliseverte : cliquez ici pour télécharger le bandeau 1280×1048 et ici pour le bandeau 600×600
→Si vous avez un compte instagram : cliquez ici pour télécharger la bannière 1080×1080
→Si vous avez un compte Twitter, connectez-vous à @Egliseverte : cliquez ici pour un visuel adaptée à Twitter 1024×512 
  • Atelier « Où atterrir après la Pandémie » – version Jubilé (1h à 1h30)  
→ Si vous avez pratiqué l’exercice “Où atterrir après la pandémie” n’hésitez pas à en exposer les résultats. 

→ Si vous souhaitez impliquer l’ensemble de la communauté paroissiale, voici une proposition d’atelier convivial auquel toutes les générations peuvent y participer. Il vous permettra de mieux connaître à quoi tient chacun et cela favorisera tous vos projets futurs !

C’est un exercice de relecture simple du moment singulier que nous avons vécu avec la crise sanitaire, il a été élaboré en coopération avec l’atelier Laudato Si du Collège des Bernardins. L’exercice peut tenir en 1h à 1h30 de rencontre paroissiale. Mais on pourra aussi, de façon très profitable, proposer une préparation individuelle à la rencontre : cliquez ici pour télécharger ce document

Cliquez ici pour télécharger le Vademecum de l’atelier.

Le résultat dessinera progressivement un paysage, comme une projection du monde d’après, qui pourra peut-être inspirer l’année paroissiale. 
Le résultat de cet exercice est à envoyer à Église Verte (contact@egliseverte.org)

  • Intentions de prière pour chacun des dimanche de la Saison de la création (merci le CECEF !)

Cliquez ici pour les lire ou les télécharger.

  • Engagement global : Le jubilé est le temps de la remise des dettes. 

La plateforme appelée “Dette et développement” propose un site riche d’informations. On y apprend notamment combien la pandémie, en réduisant le prix des matières premières, va causer une augmentation de la dette qui se monte à près de 25 milliards par an ! C’est une demande de nombreux pays “étranglés” par ce piège.

Un appel intitulé “un jubilé pour la dette” a été rédigé en avril 2020 par 205 associations, parmi lesquelles le CCFD-terre solidaire qui participe au Comité de pilotage d’Église verte. Cet appel peut être diffusé et signé. Le pape François a d’ailleurs demandé cette action lors de sa bénédiction urbi et orbi du 12 avril.

  • Engagement local

IDÉE n°1 : Palier à l’urgence – Une cagnotte pour les blessés de la pandémie

La saison de la création coïncide avec la rentrée. Nous allons retrouver des voisins, des paroissiens que la crise sanitaire aura mis en situation économique difficile voire catastrophique. Et si nous renforcions l’action des structures de solidarité de la paroisse en créant une cagnotte alimentée par ceux qui le peuvent et qui permettrait d’apporter quelques aides (bon d’achat pour des courses, paiement d’une activité pour les enfants….) ?

Vu : A St Jean Baptiste du Jourdain (Paris 19e) cette initiative s’appelle « le panier de Geneviève », en référence à la sainte qui a aidé Paris à tenir le siège au Ve siècle, les paroissiens déposent dans l’absidiole qui lui est dédiée des produits d’hygiène de première nécessité.

IDÉE n°2 : Préparer demain – Des CIGALES pour chanter encore après l’été

Puisque le jubilé est un temps d’interpellation sur la justice économique et sur notre rapport à la Terre, on pourrait en profiter pour découvrir une initiative originale : les clubs CIGALES. Derrière le mot cigale qui fait penser au chant à la puissance étonnante de la part d’un si petit insecte, se cache surtout l’acronyme de « Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire ». Comme son nom l’indique il s’agit d’un groupe de citoyens qui décident d’épargner ensemble pour ensuite investir dans un projet local, éthique et bien souvent à portée écologique. Plus d’infos sur http://www.cigales.asso.fr/, vous trouverez certainement un club existant proche de chez vous et peut-être même aurez vous envie de monter vous même un tel groupe ! 


IMPORTANT : n’oubliez pas de nous faire connaître vos initiatives, même brièvement, à l’adresse contact@egliseverte.org. Nous les relaierons toutes mi-septembre sur le site, le compte twitter @egliseverte et la page facebook Egliseverte.

Partager ce contenu : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email