Actualités

Idées pour célébrer les cinq ans d’Église verte en 2022

En 2022, le label Église verte soufflera sa 5ème bougie : il a été lancé le 16 septembre 2017, lors du Temps pour la Création, à Paris (temple du Luxembourg). 5 ans plus tard, nous avons des choses à fêter ! Retrouvez ci-dessous une synthèse des idées qui ont émergé lors de l’Assemblée des Communautés en ligne (14 mai 2022), regroupant les communautés labellisées.

Ces idées ont chacune pour but de célébrer les réalisations existantes (on en fait du chemin en cinq ans), d’approfondir la démarche écologique (il reste du chemin à parcourir) et d’élargir le réseau (même si 730 communautés sont labellisées en mai 2022, il en reste des milliers d’autres qui pourraient rejoindre la démarche en France).

Multiplions les 5 pains !

1) Les premières idées concernent les rassemblements, action évidente car la date anniversaire est pendant le Temps pour la Création, temps œcuménique mondial durant lequel les chrétiens sont invités à se rassembler pour prier et agir pour la sauvegarde de la Création (1er sept-4 oct) :

  • « Une journée festive avec ateliers, repas partagé, marche méditative, célébration, réunissant les groupes Église verte du département ou ouverte à tous »
  • Un outil fait l’unanimité : l’atelier « La Fresque du climat», qui permet d’acquérir des connaissances scientifiques sur le dérèglement climatique en 3h, de façon collaborative
  • Lier des célébrations / journées locales estampillées « 5 ans du label », présentant des outils pour aider à mettre en œuvre la démarche, avec un plus gros rassemblement régional « qui permettrait de se rencontrer avec des « grands intervenants » qui attireraient d’autres personnes que celles qui sont déjà impliquées. Et pourquoi pas sur un week-end type forum avec une célébration, une balade spirituelle, des intervenants, des jeux, la fresque du climat, observation des étoiles…»
  • Se rassembler « dans un monastère ou une église locale et faire connaître ce que la démarche Église verte a permis (témoignages) en présence d’un représentant national d’Église verte »
  • Organiser des rencontres entre équipes Église verte d’un territoire
  • Faire une course des héros (collecte de fonds)
  • Le lieu est à choisir avec soin pour l’événement : « descente de la Loire en canoé, Mont Saint-Michel, milieu naturel » ont été évoqués.

2) De nombreuses communautés ont eu l’idée d’organiser des actions en simultané, pour se sentir reliées :

  • « Partout en simultané des lieux de pèlerinage nature, cloche au départ, et célébration commune (format commun) »
  • « Proposer une action commune pour toutes les communautés »
  • « Tous les événements locaux seraient à communiquer sur une chaîne sociale ad hoc par des post montrant ce qui se vit chez eux (photos, vidéo) en direct : ce serait ainsi un événement national, mais vécu par de nombreux participants locaux qui ne pourraient de toute façon pas se déplacer au loin (un peu comme les marches climat faites chacun dans sa ville en même temps).

3) Organiser un circuit, une visite, un déplacement sur plusieurs lieux est également une idée qui a émergé dans plusieurs groupes :

  • « Des visites croisées des communautés Église verte sur un territoire (commune, département) »
  • « Une sortie à vélo avec des visites et des rencontres » (pourquoi pas 5 !)
  • « Organiser un tour de France à pied ou vélo des communautés « exemplaires » (un genre d’Alternatiba version Église verte) ou un tour des départements / régions si on veut favoriser quelque chose de plus local »
  • « Marche à travers le département, pour le contact avec la nature, s’émerveiller, rencontrer »
  • « Faire du vélo avec le gilet Église verte »

4) Des symboles d’anniversaire ont également été évoqués :

  • Planter un arbre Église verte des 5 ans sur un terrain disponible
  • Distribuer des sachets de graines à semer dans les jardins/balcons
  • Échange de plantes
  • Proposer un temps de relecture en communauté

5) L’ouverture aux autres est mentionnée plusieurs fois :

  • « Ouverture à des associations groupes qui sont hors Église. »
  • « Donner la parole à d’autres mouvements impliqués en local dans l’écologie (scouts, MEJ, etc.) »
  • « Utiliser les expo photos (Yann Arthus-Bertrand, photos locales..) dans les lieux d’Église pour qu’un grand nombre les voient »
  • « Proposer des messes en plein air et inviter plus largement que les paroissiens (en particulier en zone rurale) »
  • « Profiter des journées du patrimoine pour ouvrir nos églises et parler du Temps pour la Création en même temps »
  • « faire connaître la démarche aux collectivités territoriales. »
  • « Rejoindre les périphéries par forcément confessionnelles, importance du lien à la beauté (nature, liturgie, …) »
  • « Faire un itinéraire spirituel EV dans la ville »
  • « Faire un repas sur une place publique (Concorde, Bastille), fête, bal »

6) La capitalisation des actions est importante pour célébrer ces cinq ans d’existence du label :

  • « Profiter du culte des récoltes pour évoquer les fruits apportés par la démarche Église verte, ou de toute autre occasion pour restituer les apports de la démarche »
  • « Kit animation pour une balade éco-spirituelle»
  • « Livre d’or des premières années avec des petites vidéos »
  • « Recenser des initiatives pour célébrer ce qui fonctionne »

7) La communication est évoquée à diverses reprises comme un élément important de cet anniversaire :

 

  • « Livre d’or des premières années avec des petites vidéos »
  • « Demander aux communautés de partager (en photo ou vidéo) des initiatives pour les célébrer et inspirer les autres »
  • « Communiquer sur les 5 ans très largement y compris dans des media non confessionnels, assos, collectivités territoriales… »
  • « Miser sur l’affichage au fond de l’église, avec les réalisations locales et la présentation du label, ainsi que des outils locaux type carte pour recenser les bonnes adresses écologiques »

 

 

8) Enfin, on s’autorise à rêver, pour aller encore plus loin dans la démarche !

  • « Relancer l’idée des Assises chrétiennes de l’écologie. Marches venant de différents endroits qui convergent. Un lieu accessible en transports en commun pour essayer d’éviter trop de voitures. Y associer tous les groupes qu’on connait et tous ceux qui sont engagés dans le label d’une manière ou d’une autre. »
  • « Besoin ressenti à l’occasion des 5 ans d’entendre une parole plus « officielle » des responsables de chacune des confessions qui redonne du sens à l’implication dans une démarche Église verte »
  • « Un rêve : qu’Église verte se développe tellement que cela permette de créer des emplois et susciter des vocations en termes d’écologie intégrale ! »
  • « Une grande journée de célébration au niveau national puis international.»
  • « Inviter le Pape pour fêter avec nous ! ou quelqu’un de son entourage proche pour nous encourager.  Et des responsables de différentes Églises pour un rassemblement à l’échelle nationale ?
  • « Privatiser le champ de mars pour un grand temps ou un week-end avec plein de propositions différentes »
  • « Troupe de Théâtre qui circule en France »

 

Un immense MERCI pour toutes vos idées ! Nous allons faire tout notre possible pour fournir des outils concrets pour que les communautés labellisées puissent les mettre en œuvre, malgré notre équipe réduite en ce moment et la préparation de la sortie des déclinaisons (associations, monastères, congrégations, familles). Si vous avez d’ores et déjà des outils prêts à l’emploi pour célébrer, n’hésitez pas à nous les transmettre à contact@egliseverte.org

Synthèse rédigée par Juliette Maupas

Source de l’image des pains